J’ai pas triché

Hachette, Collection Éclipse, 1998
Ce qu’on en a dit :

« Un homme court sur la digue du Mont-Saint-Michel. Il est marathonien. Pas une vedette, mais tout de même, gagner, ne serait-ce que pour ses enfants… Un vieux casse sa pipe ; la famille, les amis défilent, il entend tout, l’amour, le mensonge, le pot-aux-roses… Un type revient chez ses parents après cinq ans de tôle. Tout est oublié et pourtant… Virtuose de la nouvelle, Michel Leydier pose quatre situations simples et les fait basculer d’un coup dans l’horreur, ou l’humour ou le désarroi. Chapeau l’artiste ! » (Laurence Liban – Lire)

« Sous couvert de quatre récits au suspens très fort, Michel Leydier offre une réflexion sur le temps, les secrets et les mensonges (…) Quatre récits courts et emplis d’émotions. Quatre fins qui tombent telles des couperets, laissant le lecteur interrogatif. » (L’École Émancipée)

« Michel Leydier semble promis à un bel avenir. J’ai pas triché est le titre d’un court recueil de nouvelles qui alternent le noir et l’humour, de quoi contenter tout le monde… 46 pages, le tout pour 14 francs, c’est comme qui dirait donné. » (Annonce-Bouquins)

« Quatre nouvelles pour tous les âges, quatre nouvelles où les personnages – comme le marathonien de J’ai pas triché (la nouvelle éponyme) – sont en lutte contre le temps, implacable et destructeur ; où les vies résonnent d’échos du passé, des mensonges qui abiment et des secrets qui salissent – comme dans Une Belle journée – ; où les apparences sont souvent trompeuses – comme dans L’Éternité devant soi. » (Harfang)

Parution précédente <> Parution suivante