C’est peut-être toi

J’ai dans la peau
Un truc qui rend marteau
Quelque chose d’invisible
Une souffrance indicible
Ça me brûle, ça me pique
Les baumes pharmaceutiques
C’est du flanc, du pipeau
Pour c’que j’ai dans la peau
 
Difficile à décrire
Ça m’empêche de dormir
Ça f’rait pleurer un lion
Frissonner un dragon
C’est violent, c’est sournois
Après tout, c’est p’t-être toi
J’ai dans le cœur
Une souffrance, une douleur
Qui me tape sur les nerfs
Je ne sais pas m’en défaire
Ça arrive sans prévenir
Quand j’te vois, ça empire
Si j’avais une lame
Je viserais près de l’âme
       Refrain
J’ai dans la tête
Une bébête qui m’embête
Puis qui tisse sa toile
Et me ronge la moelle
J’envie même ceux qui ont
Une araignée dans l’plafond
Si j’avais une balle
Je viserais l’encéphale
Refrain
J’ai dans la bouche
Un goût un peu louche
Un parfum doux amer
Une saveur mortifère
Le whisky la vodka
Ne peuvent rien contre ça
Si j’avais du cyanure
J’en prendrais à coup sûr
 
Refrain
© Michel Leydier 2009